Les temples mégalithiques de Malte



L'île de Malte est surtout connue pour ses chevaliers mais peu pour ses temples. En fait l'île de Malte et la petite île de Gozo à côté possèdent sept temples mégalithiques ; actuellement dix-sept sites regroupent trente-trois vestiges au total.



Ces temples sont les plus anciens du monde et datent de l'âge du bronze. Le temple de Ggantija (qui veut dire géant) se trouve dans l'île de Gozo et date de 3600 a J.C., dans le fond d'une chambre, on trouve des structures tabulaires. Pas très loin se trouve un cercle de pierres (reste d'un hypogée).

Temple de Ggantija - © Photo K. Dauthuille

Le temple de Tarxien date de 3500 ans a J.C., on y trouve des bas-reliefs à spirales, la partie basse d'une statue de déesse (aux formes généreuses, peut-être une statue de la fécondité).

Temple de Tarxien Déesse de la fécondité © Photo K. Dauthuille


Le temple d'Hagar Qim qui date de 2600 a J.C., possède un mur d'enceinte cyclopéen et Mnajdra qui date de 3500 a J.C. montre des portes monolithiques, ce sont des temples aux structures colossales, on peut trouver dans un mur une pierre de 6,60 m pesant 20 tonnes.

Temple de Hagar Qim - © Photo K. Dauthuille

Temple de Mnajdra - © Photo K. Dauthuille

Ces temples (édifiés souvent par trois) ont ceci en commun, c'est qu'ils sont édifiés en chambres ellipsoïdales qui ont les contours des statues de la fertilité ; en effet, en superposant les contours de la statue et du temple, ceux-ci coïncident.

Ce sont des sanctuaires comportant des absides.

Celui de Mnajdra est édifié de telle manière que les rayons du soleil levant du solstice entre dans le couloir central.


Nous trouvons des autels et des "passages d'oracle".

Parallèlement aux énormes statues de la fécondité, on a retrouvé dans l'hypogée de Hal Saflieni une statuette en terre cuite représentant une dame endormie, vêtue d'une robe plissée dans le bas. On pourrait penser que cette statuette était liée au rite "du rêve lucide" pratiqué jadis dans des "salles d'incubation".



Ce sont des lieux impressionnants de par leur forme, leur symbolique et par ce qu'ils dégagent vibratoirement.


"Le reste du temple maltais le plus ancien serait un mur de grosses pierres sèches érigé au néolithique sur le site de Skorba. Datant de 5 200 ans avant J.-C. A, il serait donc antérieur de 700 ans à la première construction mégalithique continentale le Cairn de Barnenez dans le Finistère (4 500 à 3 500 avant J.-C.), de 1 200 ans aux alignements de Carnac (4000 avant J.-C.), de 2 400 ans au cercle de Stonehenge (2 800 à 1 100 avant J.-C.) et 2 600 ans aux pyramides d'Égypte (2 600 à 2 400 avant J.-C."

Le temple turc Göbekli Tepe dont le toponyme turc se traduit en français par « la montagne du Nombril », en référence à sa forme a une datation estimée entre - 11500 et -10000 avant notre ère.


À l'affiche
Posts récents
Par tags
Nous suivre
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic

Copyright 2018 - Kathy DAUTHUILLE

Mentions légale : En savoir plus

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now