Lotus bleu

De l’œuf d’or du monde

sort le bleu nymphéa

dont le dieu des parfums

se pare et se coiffe.

 

Sur la fresque d’Égypte

la plante sacrée se multiplie,

effleurant tous les étangs,

allant et s’épanouissant

jusqu’au lointain des terres.

 

Aussi, sur les calmes eaux,

glissant de méandre en méandre,

vient-il reposer dans les mains

du Bouddha de palissandre.

 

Ô plante-lumière

de sagesse et de paix,

viens allumer la vasque du miroir,

pour éclairer chaque soir

ce vase aux longs pétales

où mes pensées cheminent,

dorment et miroitent.